jeudi 26 novembre 2009

Sous la tonnelle/Hyam Yared



Avant la diffusion d'une nouvelle écoute de Rock'n pages, le magazine littéraire qui aime la musique sur Divergence FM, je vous propose un billet coup de cœur à propos de Sous la tonnelle de Hyam Yared paru aux éditions Sabine Wespieser

Ah bien sûr, hein, là on est chez les Marginaux...pas de bourrage papier dans les grands magasins où les petits bonshommes portent des gilets verts et rasent les murs, pas non plus de "Galligraseuil"....mais de l'édition.
Un engagement du côté de la qualité, des risques, des choix, une envie de partager et de communiquer le meilleur, même s'il ne sera pas étiqueté (tenez vous bien ça existe pour de vrai !) Roman d'évasion, ou Grand public, ou meilleure vente....


Sous la tonnelle
est un roman d'une beauté et d'une poésie à vous couper le souffle.
La narratrice perd sa grand-mère. Nous sommes au Liban. La narratrice perd sa grand-mère qu'elle aimait par dessus tout. Nous sommes au Liban en 2006. La narratrice se réfugie pendant le protocole qui accompagne le deuil, dans le boudoir de sa grand-mère. Dans le boudoir de sa grand mère, en 2006 au Liban. Et elle se met à fouiller. Pas violer. Non, pas fouiller non plus du coup. Elle cherche plutôt. A moins qu'elle ne se ratache de toutes ses forces aux traces de sa grand-mère.
De cet amas de lettres, et d'objets, de la rencontre aussi d'un inconnu qui siège là, au milieu des autres, au cours de ce rite de passage funèbre, au Liban en 2006 la narratrice va nous dévoiler et découvrir aussi toute la vie de sa grand-mère, qui ne fut qu'Amour, passion, esthète....

Toute femme qu'elle était, dans ce pays où être une femme n'a pas l'air simple. A moins que ce ne soit pas simple d'être un homme bon.

Sous la tonnelle, est un livre dense, mais il est un livre d'Amour, sur l'Amour et la Vie, celle que nous traversons souvent si vite que nous en oublions de la regarder.

Barbara face à Hyam Yared aurait peut être dit "et pour tant de beauté, merci et chapeau bas"....


Lullaby The Acorn

Aucun commentaire:

Publier un commentaire