mardi 12 avril 2016

☆☆ Tom Lanoye et Max porter sous les feux des projecteurs ☆☆

 Bonjour à toutes et à tous,

Au sommaire de ce numéro deux œuvres de Tom Lanoye, ce belge incroyable que je ne découvre que ces jours-ci.

D'abord avec ce roman drôle et ironique, Esclaves heureux et puis avec ce texte de théâtre foudroyant, Gaz. Plaidoyer d'une mère damnée.

Enfin nous causerons de l'excellent premier roman de Max Porter, cet éditeur anglais : La douleur porte un costume de plume, qui est de loin, ce que j'ai lu de plus fort et de plus grand sur la question du deuil !

Pour écouter l'émission c'est ici que cela se passe :




Play List : 
Générique : Bachar Mar Khalifé, Ya Nas 
1/ PJ Harvey, The Wheel
2/ Tame Impala, Let It Happen
3/ Archive, FUck U
4/ Damon Albarn, The Selfish Giant
5/ Charlie Winston, In Your Hands

1 commentaire:

  1. Au sujet du Max Porter, je me permets de signaler un remarquable article sur le blog que vous citez, le Triangle Masqué, découvert par hasard dans votre liste et dont je suis devenu fan. A ne pas manquer pour les amoureux des mots, la plume de l'auteur masqué est véritablement exceptionnelle, et c'est un excellent complément à votre présentation Marie-Pierre !

    RépondreSupprimer